5 outils pour protéger votre vie privée sur internet

A l’heure des réseaux sociaux, bien protéger sa vie privée sur internet devient une question qui prend de plus en plus d’importance dans le cadre de notre vie numérique.

Nous prenons tous conscience que la gratuité des services n’est en réalité gratuite qu’au travers du pacte, que nous acceptons avec nos services favoris.

L’entrée en vigueur du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) en Europe, dont vous avez très certainement entendu parler en est une illustration très nette.

Excellente vidéo informative de Cookie Connecté, pour mieux comprendre le RGPD

Protéger se vie privée sur internet n’est plus seulement réservé à quelques geeks

 

Google, Facebook, et consorts nous permettent d’accéder à une tonne d’informations, et nous donnent accès à de plus en plus de services innovants (que je suis le premier à utiliser).

Néanmoins, il est important de comprendre quelles en sont les conditions, et comment profiter au mieux de ce pacte, si comme moi vous êtes sensibles à comment vos données sont utilisées.

Saviez-vous, par exemple, que si vous avez un compte Google connecté à un smartphone Android, Google enregistre et vous permet d’accéder à votre historique entier de position basé sur vos différents déplacements ?

PS : Je ne sais pas si Apple enregistre également vos historiques de positions via Apple Maps, si vous êtes sur l’écosystème iOS.

J’ai réussi d’ailleurs, à retrouver en quelques clics, la trace d’une de mes journées de voyage à Varsovie, en 2017, où j’étais connecté en permanence en connexion 3G grâce à l’itinérance de Free Mobile :

Historique Maps de mon voyage à Varsovie
Historique Google Maps de mon voyage à Varsovie, où je découvre que j’ai tout de même marché pendant 4H32 et visité le Château Royal de 12H35 à 12H46. Les photos étant stockées sur mon compte cloud Google Photos.

Pour accéder à votre historique des positions Google Maps, si vous avez également un compte Google enregistré sur smartphone Android :

  • Connectez-vous à votre compte Google sur ordinateur, puis à Google Maps
  • Cliquez sur Menu à gauche.
  • Cliquez sur Mes trajets.

 

Bien entendu, vous pouvez choisir de totalement désactiver cette fonctionnalité, et/ou supprimer l’historique de vos positions :

  • Cliquez sur la petite roue en bas à droite.
  • Désactivez la fonctionnalité d’historique des positions.

 

A noter que vous n’aurez alors plus de recommandations sur vos heures de départ de rendez-vous, ni de recommandations en fonction des lieux où vous vous rendez.

Cet exemple n’est qu’un exemple parmi d’autres de comment vos données personnelles peuvent nous rendre service, mais aussi de comment elles peuvent être utilisées à des fins publicitaires.

Fort heureusement, il existe à ce jour de nombreuses alternatives de qualité, qui nous permettent de nos affranchir de l’extrême prédominance du modèle « gratuit en échange de l’utilisation de vos données personnelles à des fins publicitaires » tout en conservant une utilisation convenable et pratique de nos services préférées.

 

Voici 5 outils que j’utilise personnellement pour mieux protéger ma vie privée sur internet

 

1. Un navigateur performant qui protège vos données personnelles : Firefox

Logo Firefox

Malgré des parts de marché qui déclinent, FireFox, depuis la sortie de son dernier moteur Quantum, revient sur la cour des grands.

Je l’avais moi-même délaissé à l’époque car je trouvais que Chrome présentait bien mieux, et était plus performant à l’usage, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Firefox rivalise clairement avec Chrome en matière de performances, des modules complémentaires que j’utilise, et la synchronisation entre appareils fonctionne merveilleusement bien.

Le tout en adoptant plusieurs fonctionnalités de blocage des traqueurs publicitaires et en collectant peu de données personnelles dans le cadre de la politique de vie privée de la fondation Mozilla.

PS : A noter que vous pouvez utiliser la protection contre le pistage de façon permanente, et non uniquement en navigation privée en cochant l’option suivante dans vos préférences FireFox :

Protection contre le pistage FireFox

 

2. Une extension de blocage des publicités : uBlock Origin

Protéger sa vie privée sur internet avec uBlock Origin

Si la publicité permet de faire vivre des sites internet qui ne proposent pas de modèle premium, certains d’entre-eux ont cette fâcheuse tendance à nous inonder de publicités de mauvaise qualité, au détriment du contenu.

uBlock Origin vous permet de bloquer ces publicités intempestives, et empêchent les pisteurs de récolter vos précieuses données personnelles.

uBlock Origin est outil gratuit, Open-Source, et très léger : il ne ralentira pas votre navigateur.

Il est posssible d’utiliser uBlock Origin de manière automatique en utilisant les listes de filtre mises à jour par la communauté, mais aussi d’optimiser l’outil via des réglages plus poussés si vous le souhaitez.

N’oubliez pas de mettre sur votre liste blanche les sites de confiance que vous souhaitez soutenir, afin que leurs publicités ne soient pas bloquées.

 

3. Un moteur de recherche qui protège votre vie privée sur internet : Qwant

 

 

Qwant est un moteur de recherche made in France, qui a choisi de se positionner en tant que défenseur de vos données personnelles.

Ce n’est pas demain qu’il détrônera Google en terme de parts de marché, mais sa progression est fulgurante au fur et à mesure que les internautes comprennent l’importance de protéger leur vie privée sur internet.

A tel point qu’il est désormais classé dans les 1000 premiers sites les plus visités au monde, et a annoncé tout récemment vouloir lancer toute une suite d’outils (e-mail, cartographie, et paiement) pour venir concurrencer directement les services de Google.

Qu’est ce que ce moteur de recherche vous propose ?

Eh bien tout simplement, il ne collecte aucune de vos données personnelles. Il héberge sa propre infrastructure et se finance grâce à de la publicité non ciblée, et à l’affiliation (lorsque vous achetez un produit en passant par une recherche Qwant, le revendeur reverse une partie des bénéfices à Qwant).

J’utilise personnellement leur moteur de recherche en tant que moteur par défaut depuis plus d’un an maintenant, et je n’ai jamais ressenti le besoin de retourner sur Google. Les résultats obtenus sont pertinents. J’attends impatiemment de voir ce que leur service de cartographie va donner.

Si vous utilisez FireFox, il suffit de choisir Qwant comme moteur de recherche par défaut dans les options, via le menu Recherche.

 

4. Un serveur VPN de confiance pour vos déplacements : TunnelBear

 

Les points d’accès WiFi publics sont peu sécurisés. Vous vous situez sur un réseau qui généralement, est ouvert aux quatre vents, et parfois même accessible sans mot de passe.

Votre trafic (les paquets envoyés, et reçus) peut être facilement intercepté par un tiers, et vos données être compromises.

Le meilleur moyen de s’en prémunir est d’utiliser un serveur VPN en qui vous avez confiance.

Sans entrer dans les détails techniques, un VPN vous permet de vous connecter à un serveur de confiance de façon sécurisées. Le trafic sortant, et entrant, entre vous et le serveur VPN est crypté. C’est ensuite le serveur VPN lui-même qui se connecte aux sites et serveurs distants que vous souhaitez joindre.

Il en existe des centaines, mais tous n’ont pas la même politique de confidentialité.

Je déconseille fortement d’utiliser un serveur VPN gratuit, qui dans la très grande majorité des cas ne garantissent pas forcément la confidentialité et la protection de vos données.

TunnelBear est mon service de VPN favori.

Il vous permet de naviguer de façon sécurisée en vous connectant de manière sécurisée depuis plus de 20 pays à date.

Vous pouvez par exemple vous connecter à des services dédiés aux américains depuis un serveur TunnelBear situé aux Etats-Unis (par exemple, pour accéder au catalogue Netflix US).

Il n’est proposé à ce jour qu’en anglais, mais reste très simple d’utilisation et propose des applications Bureau pour Mac, Windows, mais également des applications mobiles Android et iOS.

Vous créez votre compte, téléchargez l’application, et sélectionnez simplement le serveur depuis lequel vous voulez vous connecter.

Vous pouvez essayer TunnelBear gratuitement pendant 7 jours sans engagement. Il faudra ensuite dépenser 59,99$ par an pour bénéficier d’un trafic illimité.

Un tarif bien dérisoire, selon moi, pour la protection de votre vie privée, surtout si vous êtes souvent en déplacement (ou que vous souhaitez simplement accéder à des services qui sont limités à un pays donné).

A noter qu’il existe également une offre gratuite, qui vous permet de bénéficier de 500 MB de trafic VPN par mois.

 

5. Un gestionnaire de mot de passe pour sécuriser vos identifiants : 1Password

1Password est un gestionnaire de mots de passe. développé par la société AgileBits.

Il vous permet de générer des mots de passe complexes, sécurisés,  et de les stocker dans votre « coffre-fort » de mots de passe.

L’avantage, c’est que vous pouvez générer automatiquement des mots de passes différents pour chacun des sites sur lesquels vous vous connectez via login / mot de passe.

Il est déjà arrivé plusieurs fois que des hackers compromettent des mots de passe via des techniques de phishing, ou en hackant directement les services concernés (même si les mots de passe sont dans la plupart des cas, cryptés et inaccessibles).

Ils tentent ensuite de réutiliser les mots de passes récupérés sur les différents sites populaires (Gmail, Yahoo, Amazon…) afin de compromettre votre compte.

C’est pourquoi il est non seulement conseillé d’utiliser des mots de passe complexes, mais aussi de les différencier sur chacun des services que vous utilisez, afin de limiter au maximum le risque de vous faire hacker.

Certains enregistrent leurs mots de passe complexes en clair dans un fichier texte, mais c’est loin d’être la solution idéale.

Votre coffre-fort n’est accessible que par vous, grâce à un mot de passe « maître » que vous devrez retenir (et qui doit être bien entendu le plus complexe possible).

Ces mots de passe peuvent être accessible sur le site sécurisé de 1Password, ou en local uniquement  si vous souhaitez vous prémunir contre tout risque de hack du service en ligne en lui-même (même si cela reste très peu probable).

1Password est accessible sur iOS, Android, MacOS ou Windows, et grâce à ses extensions Chrome / FireFox, vous permet de générer automatiquement des mots de passes lorsque vous vous inscrivez sur un site web, mais aussi de remplir automatiquement les identifiants et mots de passe sur ces mêmes sites pour vous y connecter sans avoir à retenir tous les mots de passe par cœur.

1Password est accessible à partir de 2.99$ par mois (ou 4,99$ pour la version Family, avec 5 utilisateurs possibles par abonnement), et propose un essai gratuit de 30 jours pour vous familiariser à l’outil.

A noter qu’il existe plusieurs alternatives à 1Password.

Les plus connus étant Dashlane et KeePass.

Dashlane est le plus proche de 1Password, et posséde une offre gratuite que 1Password ne propose pas.

KeePass est un outil gratuit et open-source, dont l’interface est moins accessible aux néophytes, et ne propose pas de synchronisation. Il reste néanmoins très efficace si vous êtes prêts à sacrifier quelques fonctionnalités et tolérez une interface un peu plus brute.

Pour conclure.

Avec ces 5 outils, vous avez à mon sens l’essentiel pour protéger efficacement votre vie privée sur internet sans devoir entrer dans de la configuration complexe.

Je pense avoir fait le tour des principaux outils qui restent accessibles à tous, même aux plus néophytes d’entre-vous. Si toutefois vous avez des questions, des remarques ou que vous voulez discuter, les commentaires sont là pour ça, et sinon je suis aussi dispo sur Twitter.

Idriss.